Première librairie d'anciens spécialisée en livres de photographie en Suisse,
La Chambre Noire a pris ses quartiers à Lausanne, au pied de la cité.


La librairie, tenue par Jean-Marc Schilling, est consacrée à l’image du XXeme siècle (illustrés modernes, livres d'artiste,...) et s'est spécialisée en livres de photographie. Elle vous propose des ouvrages, suisses et internationaux, épuisés et de collections. Particulièrement attentifs à l’état des livres et à leur provenance, nous privilégions les éditions originales ainsi que les ouvrages en tirage de tête ou avec envois. 

Vous êtes invités à découvrir nos livres du jeudi au samedi de 14h00 à 18h00 ou sur rendez-vous au +41 79 915 97 94. Nos cyberlistes, listE, vous permettront également d'être tenu informé d'une partie des acquisitions, de chez vous et sur simple inscription


Nous expertisons vos livres et bibliothèques et effectuons les achats au comptant.


.....................................................................................................



En ce moment sur nos murs:
Jean-Luc Cramatte
Collages et Vintages



Lorsque Cramatte rencontre Nzudie, le photographe du supermarché de Yaoundé, il est interpellé par l’impact d’une pratique vernaculaire. De leur projet naît la tentative de rendre compte d’une activité commerciale aux ramifications multiples.
Pour que l’improbable studio du photographe se soit déployé dans les allées du supermarché, encore fallait-il qu’il soit le territoire d’un enjeu social. À l’évidence, le supermarché de Yaoundé s’affirme comme une démonstration, celle d’une certaine réussite, d’une ascension, d’une conquête. Les modèles de Nzudie sont ses clients. Ils sélectionnent avec attention leurs rayons préférés comme le gage de leur accession à la consommation. Pour en témoigner, le regard appliqué du photographe qui vend ses portraits. Simplicité efficace du dispositif, les photographies de supermarché, par leurs répétitions, additionnent les envies de paraître, et, par accumulation, composent un vaste portrait sociologique.
Récupérée, conservée, réinventée par Jean Luc Cramatte, la succession infinie des portraits de Nzudie, épuise la sérialité. Et lorsque que tous les artifices sont tombés, c’est la photographie elle-même qui se raconte. Elle raconte l’autre histoire, celle d’une image pauvre à l’ombre d’une jungle urbaine.
                                                                                                                    Sam Stourdzé